Nouvelle redevance Billag : un marché de dupes pour les particuliers également !

5 Dez

Hans-Ulrich Bigler, directeur Union suisse des arts et métiers usam

Le Conseil fédéral veut fixer le montant de la redevance des personnes privées à 400 francs par année. Il pense les appâter en argumentant qu’elles économiseraient ainsi plus de 60 francs. Mais quelle supercherie !

Pour nombre de ménages privés, ce forfait de 400 francs constituerait en effet une augmentation considérable, puisque la redevance serait désormais due qu’ils possèdent ou non un récepteur, qu’ils écoutent uniquement la radio ou regardent exclusivement la télévision.

Aujourd’hui, les ménages privés qui n’ont que la radio s’acquittent d’un montant de 169.15 francs. Avec la nouvelle redevance, ils paieraient désormais 136% de plus. Sans aucun avantage supplémentaire !

Les ménages privés qui n’ont que la télévision paient actuellement une redevance de 293.25 francs. Pour eux, la nouvelle redevance Billag représenterait donc une augmentation de 36%. Là non plus, aucun avantage supplémentaire ! Des personnes qui ne possèdent que la radio ou que la télévision, il en existera toujours. Elles devraient donc s’acquitter d’une pleine redevance, sans plus-value aucune en contrepartie ?

Non à la supercherie du Conseil fédéral! Non à la nouvelle redevance Billag!

Non à la supercherie du Conseil fédéral! Non à la nouvelle redevance Billag!

Et la supercherie va encore plus loin, puisque le Conseil fédéral se donne en outre l’entière compétence de fixer et d’adapter – entendez par là : de relever – le montant de la redevance. Le Parlement n’a plus rien à dire et les personnes privées n’ont aucune possibilité de s’opposer aux augmentations de ce nouvel impôt. Alors même qu’il reviendrait au peuple d’en décider !

Voilà qui ne dérange bien évidemment pas le Conseil fédéral – qui se voit octroyer le pouvoir d’alimenter ainsi les entreprises liées à la Confédération, telle la SSR. Et son appétit n’ira pas diminuant.

Prétendre que les ménages privés paieront moins n’est qu’une duperie. Pour beaucoup, la hausse sera même salée. Et le Conseil fédéral va désormais pouvoir relever l’impôt de sa seule compétence, sans aucune légitimité ni possible correction démocratique. Soyons sûrs qu’il le fera !

Signez le référendum aujourd’hui même !

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

%d Bloggern gefällt das: