Réfection du Gothard : investir intelligemment au lieu de dilapider l’argent public

12 Jan

Jean-François Rime, conseiller national UDC Fribourg, président de l’Union suisse des arts et métiers usam

Le tunnel routier du Gothard doit faire l’objet d’une réfection complète. Si nous n’y procédons pas, le coût des travaux futurs n’en sera que plus élevé. En disant NON au 2e tube, ses opposants retardent un assainissement judicieux et durable. Et dilapident de façon irresponsable l’argent du contribuable.

La construction d’un 2e tube au Gothard permettra d’absorber le trafic durant la réfection du tunnel existant. La circulation s’écoulera ensuite sur une seule voie dans chaque tube. La suppression du trafic bidirectionnel augmentera considérablement la sécurité. Ce système permettra en outre d’effectuer les futurs assainissements – tous les 30 à 40 ans – sans nécessiter de coûteux investissements supplémentaires en installations provisoires de transbordement.

Il est essentiel que l’aménagement et l’entretien de l’infrastructure routière soient exécutés avec professionnalisme dans toute la Suisse. Cela concerne d’importants projets en Suisse romande comme le contournement de Morges de même que la maintenance et la réfection du réseau des routes nationales, dont fait aussi partie le tunnel routier du Gothard. Nous ne pouvons pas laisser notre infrastructure routière se délabrer, mais devons réaliser des investissements intelligents à valeur ajoutée. Ce sera le cas si, le 28 février, nous approuvons la réfection du tunnel du Gothard moyennant la construction d’un 2e tube.

Construire un 2e tube coûte moins cher que les installations de trans­borde­ment provisoires exigées par les adversaires. Ces installations devraient être démolies sans qu’il n’en ressorte aucune plus-value à la fin des travaux. Les opposants au tunnel veulent un corridor de transbordement qui, même aménagé à travers toute la Suisse, n’aura pas les capacités suffisantes. Plusieurs centaines de milliers de francs devraient être investis dans le seul matériel roulant – promis à la casse. Sans 2e tube, la réfection coûte ainsi plus de 3 milliards de francs et donc plus qu’un 2e tube.

Au cours des dernières semaines, différents adversaires du tunnel de réfection ont demandé le report de l’assainissement, voire sa totale remise en question. Attendre ne ferait cependant que renchérir le projet. Le Conseil fédéral et le Parlement ont décidé, après des années de planification et de délibérations, que la réfection moyennant un 2e tube constituait la meilleure solution. Faits, rapports et analyses, tout est sur la table. Nous devons agir, maintenant !

Ceux qui faute d’alternative pertinente veulent retarder la réfection du Gothard gaspillent sciemment l’argent du contribuable. Alors que la construction d’un 2e tube représente une solution judicieuse et durable.

LIEN
http://www.tunnel-du-gothard-oui.ch

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

%d Bloggern gefällt das: